Les bienfaits de la respiration abdominale

October 17, 2017

 

La respiration abdominale, ou respiration naturelle (celle du bébé), est l’un des meilleurs alliés pour se calmer car elle agit sur le système nerveux autonome parasympathique (le frein).

 

À l’inspiration, le diaphragme se libère et le ventre se gonfle. A l’expiration, le diaphragme remonte et masse les nerfs vagues qui s’étendent du crâne à l’abdomen et vont réguler le fonctionnement des viscères qu’ils innervent (fréquence cardiaque, circulation sanguine, pression artérielle, taux d’oxygène du sang artériel, digestion).

 

Une fois calmé, le taux de cortisol va baisser physiologiquement favorisant d’autres fonctions via la sécrétion d’autres hormones, comme par exemple la mélatonine (hormone du sommeil) ou la testostérone (hormone de la construction musculaire).

La stimulation du système nerveux autonome parasympathique va aussi sécréter la DHEA (hormone du non vieillissement, mais aussi précurseur des hormones sexuelles), ou la sérotonine (hormone responsable de la sensation de bien-être).

 

La respiration abdominale ne permet donc pas seulement de se calmer, mais aussi de récupérer, de se régénérer, de réactiver son désir et sa bonne humeur). Les bienfaits sont multiples !

 

Donc, il est important de muscler et d’étirer le dos régulièrement pour permettre à la cage thoracique de s’ouvrir correctement, au diaphragme de se libérer et au ventre de se déployer.

La respiration abdominale n’exclut pas pour autant la respiration thoracique. Tout n’est qu’affaire de dosage. Il s’agit de commencer par gonfler le bas ventre et les poumons puis ensuite le reste du haut du corps.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Octobre rose : mobilisons-nous !

October 1, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

February 18, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags