Stress et système nerveux


Des éléments de stress stimulent le système nerveux autonome sympathique (l’accélérateur) secrétant différentes hormones dont l’adrénaline, la noradrénaline et le cortisol. Liées à leurs récepteurs, ces hormones vont déclencher divers processus générateurs d’énergie permettant à l’organisme de se maintenir ou de se défendre ponctuellement :

  • L’adrénaline prépare l’organisme à répondre au stress (le rythme cardiaque et la respiration s'accélèrent, la pression artérielle augmente).

  • Le cortisol prépare à faire face au stress (régulation de la tension artérielle, de la fonction cardiovasculaire, de la fonction immunitaire).

En revanche, une sécrétion continue de cortisol peut être à l’origine de nombreux troubles (troubles digestifs, du sommeil, de la mémoire, dépressions, ou autres pathologies plus graves). Par exemple :

  • Les personnes sujettes au stress chronique vont sécréter du cortisol en soirée, perturbant la production de mélatonine (hormone du sommeil) donc l’endormissement.

  • Egalement, un taux élevé de cortisol va impacter le sportif car il détruit le tissu musculaire, empêche le corps de stocker les sucres sous forme de glycogène musculaire et abaisse aussi le taux de testostérone.

  • Plus récemment, des études scientifiques ont démontré que le stress émotionnel, via le système nerveux sympathique, a un impact sur le mal de dos chronique.

#stress

© 2017 by David DUMAS Sophrologue certifié

Sophrologie Relaxation Nutrition

Tous droits réservés - SIRET 794597500 00014 - Site

https://www.sophrologie-sophroconnexion.com/

logo%20wix_edited.png
  • Fb sophrologie coulommiers, dumas
  • Linked Dumas Sophrologie Coulommiers
  • Twitter
  • Pinterest Social Icon